“Oups, il semble que le constructeur Divi n’ait pas réussi à se charger…” ou alors en anglais “Divi Builder timeout…”
Il s’agit d’une erreur que vous avez certainement déjà rencontrée au moins une fois lors de l’utilisation du Divi Builder.
Si n’est pas le cas, alors vous avez bien de la chance ! Néanmoins, je vous conseille de conserver cet article dans vos favoris pour le jour où vous serez confronté au problème.
Voyons donc quelles solutions s’offrent à nous pour corriger ça…

Panneau d'erreur de Divi : Divi Builder Timeout

Côté serveur

Vérifiez votre version de PHP

Une des premières causes d’instabilité peut survenir d’une version obsolète de PHP.
Si vous utilisez encore la version 5.6 par exemple, alors vous avez de grandes chances de rencontrer de nombreux problèmes avec WordPress, Divi et bien d’autres plugins…
Vérifiez dans le panel de votre hébergeur la version que vous utilisez : elle doit être a minima équivalente à PHP 7.0.

Chez OVH par exemple, le choix de la version de PHP se trouve dans la rubrique Hébergement, module Configuration.

Changer la version de PHP dans le manager d'OVH

Chez les hébergeurs qui proposent cPanel (O2Switch, Planethoster… pour ne citer qu’eux), vous pouvez changer la version de PHP dans le module Logiciel puis Sélectionner une version de PHP.

Changer la version de PHP dans le cPanel

Comment savoir quelle version de PHP est utilisée pour votre site ?

Si vous n’avez pas la possibilité d’accéder au panel de votre hébergement, il vous suffit de créer un fichier nommé phpinfo.php avec le contenu ci-dessous.

<?
phpinfo();
?>

Ensuite, uploadez ce fichier phpinfo.php dans le dossier racine de votre site.
Enfin, pour y accéder, saisissez l’URL de votre site suivie du nom du fichier que vous venez de créer. Par exemple : www.mon-site.fr/phpinfo.php
Ce qui donnera une page du type :

Exemple php.info
Dans cette exemple, vous pouvez lire “PHP Version 5.6”, donc attention, cette version de PHP est obsolète ! Prenez contact avec votre hébergeur pour lui demander de mettre à jour votre version de PHP.

Vérifiez les limites de PHP

Bien que PHP 7 nécessite moins de mémoire que les versions précédentes, la mémoire allouée à WordPress peut être en cause, surtout si vous utilisez des plugins gourmands en ressources tels que WooCommerce, Buddypress, etc.

Voici quelques suggestions de réglages qui sont normalement suffisants pour Divi (il y a aussi la taille maxi d’upload qui est comprise).
Si votre serveur tourne sous Apache, vous pouvez placez les quelques lignes ci-dessous à la fin de votre fichier htaccess.

php_value memory_limit 512M
php_value post_max_size 128M
php_value max_execution_time 300
php_value upload_max_filesize 256M
php_value max_input_time 600
php_value max_input_vars 5000

Si votre serveur tourne sous Nginx, placez les lignes suivantes dans le fichier php.ini se trouvant sur votre serveur FTP (si vous n’en voyez pas, créez-le) :

memory_limit = 512M
post_max_size = 128M
max_execution_time = 300
upload_max_filesize = 256M
max_input_time = 600
max_input_vars = 5000

Débridez Apache

Si votre serveur tourne sous Apache et pas Nginx, vous pouvez ajouter le snippet ci-dessous dans le fichier htaccess se trouvant à la racine de votre site.
Ainsi vous allouerez plus de mémoire au Divi Builder.
Placez les 3 lignes ci-dessous à la fin de votre fichier htaccess.

<ifmodule mod_substitute.c="">
SubstituteMaxLineLength 10M
</ifmodule>

Autres vérifications

Vérifiez votre version de Divi

Mettre à jour sa version du thème Divi dans l'admin de WordPress

Peut-être utilisez-vous une ancienne version de Divi ? Vérifiez son numéro de version et mettez votre thème à jour si nécessaire.
Pour ce faire, rendez-vous dans Apparence -> Thèmes et cliquez sur Détails du thème sur l’image correspondant à Divi.
Vous pourrez y voir votre numéro de version et, le cas échéant, mettre à jour votre thème.

Mettre à jour le thème Divi dans l'admin de WordPress

Videz les différents caches

Vider le cache de votre navigateur

Le cache à vider en priorité est celui de votre navigateur. Allez donc dans les préférences de votre navigateur pour faire un peu de ménage.

Par exemple, sur Chrome, dans les paramètres :

  • cliquez sur Paramètres avancés pour afficher plus d’options
  • dans la section Confidentialité et sécurité, cliquez sur Effacer les données de navigation
  • dans la modale qui s’ouvre, allez sur l’onglet Paramètres avancés
  • je vous conseille de ne cocher que les cases suivantes afin de ne pas non plus tout effacer (comme les cookies, etc.) :
    Vider le cache du navigateur Chrome

Vous avez un plugin de mise en cache ?

Vous avez peut-être un plugin tel que WP RocketWP Supercache… ?
Si tel est le cas, allez dans ses options pour purger son cache.
Par exemple, avec WP Rocket :

Votre hébergeur peut aussi avoir un cache

Vider le cache Chez Flywheel

En effet, selon votre hébergeur, vous pouvez avoir accès au cache serveur depuis le panneau d’administration de votre prestataire (ci-dessus Flywheel).

Vider le cache chez WPServeur

Parfois, la manipulation peut se faire directement depuis l’admin de WordPress (comme c’est le cas par exemple chez WPServeur).

Videz le cache de stockage local

Le Divi Builder stocke plusieurs données localement sur votre ordinateur. Vous pouvez supprimer celles-ci de plusieurs manières.

Dans les outils de développement de votre navigateur

Vider le cache local dans Chrome

Voici comment procéder pour vider le cache de stockage local dans le navigateur Chrome (c’est sensiblement la même chose dans les autres navigateurs) :

  • Affichez les outils de développement (CTRL + ALT + I sur PC ou Commande + ALT + I sur Mac)
  • Allez dans l’onglet Application
  • Dans la colonne de gauche, cliquez sur Clear storage
  • Dans la colonne de droite, cliquez tout en bas sur le bouton Clear site data
Avec une fonction PHP

Ajouter un bouton dans le Divi Builder pour vider le cache local

SJ James de Divi.Space avait publié début 2018 un snippet à coller dans le fichier functions.php de son thème enfant.
Celui-ci permet d’ajouter un bouton Vider le cache servant à… vider le cache de stockage local de son navigateur, directement depuis le Divi Builder classique.
Pour des raisons pratiques, j’ai francisé son code et en ai fait un mini plugin que vous pouvez télécharger gratuitement ici.

Utilisez le plugin Divi Tweaker

Vider le cache local avec le plugin Divi Tweaker

Le plugin gratuit Divi Tweaker, édité par Divi Web Design (connu aussi pour les plugins Fullwidth Header Extended ou encore Map Extended Module), sert entre autres à optimiser la vitesse de Divi, à ajouter des transitions de pages… mais propose surtout une option permettant de vider le cache de stockage local du Divi Builder.

Désactivez vos plugins

Désactiver les plugins WordPress

Il est probable qu’une incompatibilité avec un plugin puisse être à l’origine de l’indisponibilité du Divi Builder.

Dans ce cas, désactivez un par un les plugins installés pour voir si l’un d’entre eux pourrait être à la source de l’erreur.
Ainsi, vous isolerez le souci et pourrez faire des recherches plus ciblées, voire prendre contact avec l’éditeur du plugin incriminé pour lui faire part du problème.

Aucune de ces manipulations n’a résolu votre problème ?

Si vous avez testé absolument toutes les solutions proposées dans cette article et que l’erreur “Expiration du constructeur Divi” subsiste malgré tout, l’ultime suggestion que je puisse vous faire est de prendre contact avec le support d’Elegant Themes en leur précisant toutes les vérifications que vous avez déjà faites.
Leur équipe est plutôt réactive et efficace et devrait rapidement solutionner votre problème.

En parallèle, vous pouvez également venir nous en parler sur le groupe Facebook d’entre-aide de Divi Community. Vous serez toujours les bienvenus ! 😉

 
 

D'autres tutoriels pouvant vous intéresser: